Le PO - Jeunesse Sportive et Culturelle Pitray-Olier - Logo Le PO Le PO - Jeunesse Sportive et Culturelle Pitray-Olier - Logo Le PO
 

Actualités

> L’Avent, oui, c’est maintenant !! C’est une attente.

Attente et accueil de l’enfant-Dieu pour les chrétiens.



Et c’est pour nous tous et pour chacun,

selon nos cultures, nos racines spirituelles,

nos traditions,

l’attente de cette belle fête de Noël.



Accueillons-nous, acceptons-nous les uns les autres,

apportons la paix autour de nous,

soyons attentifs au plus petit, à chacun,

parce que chacun de nous est unique, est sacré.



Jean Pierre Duthoit, Diacre et Président du PO

Toutes les actualités

> La messe du Souvenir a eu lieu le dimanche 25 novembre dans la Chapelle du PO

Retrouvez le compte rendu de la journée dans la rubrique actualités générales du site. Et les photos de la messe dans la photothèque de la vie spirituelle au PO...

> Nous y voilà ! Noël est proche, Noël est là !!

Noël ! La célébration de la naissance de l’enfant Dieu pour les uns,
Noël ! La grande Fête de la Lumière pour d’autres,
Noël ! La Fête des enfants, en famille, pour beaucoup

Noël, temps de paix et de partage, d’écoute, d’attention aux autres, aux plus petits.
Temps où l’on prend le temps de partager son temps avec l’autre.
L’autre, peut-être dans le chagrin la tristesse, la solitude, le grand-âge.

Alors bonnes vacances,
dans la joie donnée, dans la joie accueillie.

Et à l’année prochaine

Jean Pierre Duthoit, Diacre et Président

> L’Avent, oui, c’est maintenant !! C’est une attente.

Attente et accueil de l’enfant-Dieu pour les chrétiens.

Et c’est pour nous tous et pour chacun,
selon nos cultures, nos racines spirituelles,
nos traditions,
l’attente de cette belle fête de Noël.

Accueillons-nous, acceptons-nous les uns les autres,
apportons la paix autour de nous,
soyons attentifs au plus petit, à chacun,
parce que chacun de nous est unique, est sacré.

Jean Pierre Duthoit, Diacre et Président du PO

> AVENT ??? il advient… il vient… il va arriver… Oui, Noël va arriver.

Noël, « natal » un très vieux mot … pour dire « Naissance »,
Avent...vers Noël.
Oui, elle va arriver la naissance de Jésus, l’enfant-Dieu.
Dieu s’est fait homme, avec nous,
il vient nous dire la Paix, l’Amour entre nous,
la Vie pour toujours !

AVENT… Préparons-nous pour cette fête, vivons la Paix, l’attention à chacun, autour de nous.

Nos frères juifs se préparent à célébrer « Hanouka »,
la fête des lumières, la fête des enfants.
Nos frères musulmans vivent un temps d’amitié partagée,

Et, Tous, comme chacun l’entend.
Jean Pierre, diacre au PO

> Jean Pierre Duthoit notre Président et Diacre

anime, tout au long de l'année, auprès des jeunes et de leurs familles, la dimension spirituelle du PO.

Vous pouvez le joindre directement sur conversation@le-po.com

> Bonnes vacances à chacun

Vive les vacances !
Elles approchent....
De beaux moments nous attendent
En famille,
Au Bourdiou, à la Gothia...

De beaux moments pour vivre ensemble
l'attention à l'autre, au plus petit,
pour vivre la paix, la justice, le pardon.

Bonnes vacances à chacun.

Jean Pierre Duthoit
Président et Diacre

> ... ET LES VOEUX DU BON DIEU !

En ce début d’année, nous échangeons mille vœux de bonheur, en famille, entre copains, au PO peut-être, entre footeux, musiciens, théâtreux, et même anims.

Et bien, Dieu aussi nous présente ses vœux !

(Cliquez ici pour les lire)

> Troisième Dimanche de Carême 2013

Evangile de St Jean 4: 5-42


La semaine dernière Jésus s’est montré à nous dans toute sa gloire de ressuscité
Cette gloire à laquelle nous croyons, que nous attendons, dans laquelle nous vivrons…. notre éternité !!

Aujourd’hui, le Christ poursuit sa vie d’homme, il vit comme chacun des copains qui l’accompagnent, ses disciples, qui le suivent sans toujours comprendre ce qui ce passe.
Une journée banale, au cours de laquelle il se passe nombre de petits événements, de petites rencontres, de petites conversations,
qui ont marqué les amis, les copains de Jésus
et qui, peut-être, nous interroge, nous chacun de nous, aujourd’hui.

Bien !!! voilà le souvenir que Jean, nous rapporte de cette journée « ordinaire » :

Jésus arrive à une ville de Samarie, appelée Sykar,
près du terrain que Jacob avait donné à son fils Joseph, et où se trouve le puits de Jacob.
Jésus, fatigué par la route, s'était assis là, au bord du puits.
Il était environ midi.

Arrive une femme de Samarie, qui venait puiser de l'eau.
Jésus lui dit: «Donne-moi à boire.»
(Les disciples étaient partis à la ville pour acheter de quoi manger.)
La Samaritaine lui dit:
« Comment ! Toi qui es Juif, tu me demandes à boire, à moi, une Samaritaine? »
(En effet, les Juifs ne veulent rien avoir en commun avec les Samaritains.)
Jésus lui répondit :
« Si tu savais le don de Dieu, si tu connaissais celui qui te dit: 'Donne-moi à boire',
c'est toi qui lui aurais demandé, et il t'aurait donné de l'eau vive. »
Elle lui dit : « Seigneur, tu n'as rien pour puiser, et le puits est profond ;
avec quoi prendrais-tu l'eau vive ? Serais-tu plus grand que notre père Jacob qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, avec ses fils et ses bêtes ? »
Jésus lui répondit : « Tout homme qui boit de cette eau aura encore soif ;
mais celui qui boira de l'eau, que moi je lui donnerai, n'aura plus jamais soif ; et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui source jaillissante pour la vie éternelle. »
La femme lui dit : « Seigneur, donne-la-moi, cette eau : que je n'aie plus soif, et que je n'aie plus à venir ici pour puiser. »

Jésus lui dit : « Va, appelle ton mari, et reviens. »
La femme répliqua : « Je n'ai pas de mari. »
Jésus reprit : « Tu as raison de dire que tu n'as pas de mari, car tu en as eu cinq, et celui que tu as maintenant n'est pas ton mari : là, tu dis vrai. »
La femme lui dit : « Seigneur, je le vois, tu es un prophète.
Jésus lui dit : « Femme, crois-moi … Dieu est Esprit… ,
et ceux qui l'adorent, c'est en esprit et vérité qu'ils doivent l'adorer. »
La femme lui dit : « Je sais qu'il vient, le Messie, celui qu'on appelle Christ.
Quand il viendra, c'est lui qui nous fera connaître toutes choses. »
Jésus lui dit : « Moi qui te parle, je le suis. »
….

Là-dessus, ses disciples arrivèrent ; ils étaient surpris de le voir parler avec une femme.
Pourtant, aucun ne lui dit : « Que demandes-tu ? » ou : « Pourquoi parles-tu avec elle ? »
La femme, laissant là sa cruche, revint à la ville et dit aux gens :
« Venez voir un homme qui m'a dit tout ce que j'ai fait. Ne serait-il pas le Messie ? »
Ils sortirent de la ville, et ils se dirigeaient vers Jésus.
….
Beaucoup de Samaritains de cette ville crurent en Jésus, à cause des paroles de la femme qui avait rendu ce témoignage : « Il m'a dit tout ce que j'ai fait. » Lorsqu'ils arrivèrent auprès de lui, ils l'invitèrent à demeurer chez eux. Il y resta deux jours. Ils furent encore beaucoup plus nombreux à croire à cause de ses propres paroles, et ils disaient à la femme : « Ce n'est plus à cause de ce que tu nous as dit que nous croyons maintenant ; nous l'avons entendu par nous-mêmes, et nous savons que c'est vraiment lui le Sauveur du monde. »

Jésus a marché , il est fatigué, il s’assied, … sur un petit muret qui borde un puits.
Ça nous paraît banal …eh bien, pas du tout ! Le puits, à l’époque de Jésus,
c’est un point de passage incontournable ! Bêtes et gens s’y rendent tout les jours !
Alors Il est sûr d’y rencontrer quelqu’un !
D’ailleurs n’est-il pas là, pour attendre, …attendre celui qui va se présenter ?
Est-ce que Dieu ne m’attend pas lui aussi,
Est-ce qu’un jour , est-ce que chaque jour, Il n’est pas sur ma route avec le sourire de mes parents, le regard d’un copain, au PO, en classe….. est-ce que je sais le voir ?

Arrive la Samaritaine ! C’est tout simplement une femme du village d’à côté.
Village en territoire païen, village ou culturellement les habitants ne croient pas en Dieu.
Et pourtant jésus lui parle, et il lui dit qu’il est le Messie attendu.
Est-ce que dans ma « Samarie », dans la partie païenne de mon cœur
là ou se trouvent mes envies de posséder, mes agressivités, mes rejets
là où se trouvent mes égoïsmes, est-ce que je sais, …
est-ce que je suis prêt à accepter que Dieu m’attende.

Il est midi, en pleine journée, en pleine activité, comme pouvait en avoir la Samaritaine
Là, elle croise le Christ, le Christ vient à elle.
Est-ce que j’ai conscience que chaque jour, à chaque instant
celui que je croise au foot, au chant chorale, dans le bus ou chez moi,
c’est le Christ, l’image de Dieu, comme moi, je suis l’image de Dieu pour les autres

« Donne moi à boire » …. Oui ! jésus est demandeur lui dit Jésus,
Jésus a besoin que l’ou ai besoin de Lui : « viens, et suis moi », « ce soir, je viens diner chez toi »
Est-ce que je perçois que Dieu me tend la main,
Qu’il attend un petit rien de ma part pour m’accueillir,
qu’il est comme le copain, en classe, comme le plus petit,
au ski, au Bourdiou, qui attend seulement un regard pour sentir qu’il est entouré ;

Bien d’autres faits, gestes ou paroles pourraient encore nous porter à réfléchir :
+ « Si tu savais le don de Dieu !! » … si chacun nous savions ce que Dieu peut nous donner ;
Si nous savions la tendresse de Dieu ; si nous savions combien Dieu nous aime
Chacun pour nous, pour ce que nous sommes, pour ce que nous pourrions être .
Le don de Dieu, c’est le plus beau cadeau qu’il a pu faire à l’humanité toute entière :
C’est son fils, Jésus, mort pour nous, et réssuscité pour nous tracer le chemin de notre éternité
+ « tu es un prophète ! » …sommes-nous attentifs aux signes de Dieu … aux signes des autres
+ « j’ai de quoi manger ! » Jésus est nourri par cette belle relation de cœur avec la Samaritaine.
Jésus a faim de notre amour. Notre vie, toute simple, de chaque jour,
est ouverte à un instant de partage d’amour avec le Christ .


Le dernier petit évènement qui pourrait donner à réfléchir est le geste de la Samaritaine qui abandonne sa cruche, son outil de travail quotidien et qui va dans son village, qui va au devant de ses amis, de ses voisins.

À la lumière d’un regard de Dieu, la femme aux six maris est devenu apôtre, envoyée, missionnaire.
Elle va, et elle ameute le village parce qu’elle a reçu l’amour de Dieu

Est-ce que nous savons, comme la Samaritaine, sortir un peu de nos préoccupations matérielles au quotidien,
de notre « moi, rien que pour moi »
pour aller dire à l’autre qu’ensemble nous sommes appelés, chacun, par amour, à l’Amour éternel ?


Jean-Pierre Duthoit
Diacre.

> Deuxième dimanche de Carême 2013

La semaine dernière, nous avons suivi le Christ qui, après avoir demandé à Jean de lui donner le baptême, est allé au désert, en retrait du monde. Pendant quarante jours, dans ce lieu de solitude, il a été confronté à nos faiblesses d’homme : le pouvoir, l’orgueil, …
Aujourd’hui, le Christ se révèle, dans toute sa gloire divine, à trois de ses compagnons de route
qu’il entraina à l’écart de ceux qui le suivaient.

Voilà le récit que Luc nous en fait :

Évangile selon Saint Luc 9, 28-36

Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il alla sur la montagne pour prier.
Pendant qu’il priait, son visage apparut tout autre,
ses vêtements devinrent d’une blancheur éclatante.
Et deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Elie, apparus dans la gloire.
Ils parlaient de son départ qui allait se réaliser à Jérusalem.
Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ;
mais, se réveillant, ils virent la gloire de Jésus, et les deux hommes à ses côtés.
Ces derniers s’en allaient, quand Pierre dit à Jésus :
« Maître, il est heureux que nous soyons ici ;
dressons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse et une pour Elie. »
Il ne savait pas ce qu’il disait.
Pierre n’avait pas fini de parler, qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre ;
ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent. Et, de la nuée, une voix se fit entendre :
« Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi, écoutez-le. »
Quand la voix eut retenti, on ne vit plus que Jésus seul.
Les disciples gardèrent le silence et, de ce qu’ils avaient vu,
ils ne dirent rien à personne à ce moment-là.

Bien sûr, cette aventure que les trois disciples, les trois copains privilégiés de Jésus, ont vécu sur cet imposant relief, connu du « Mont Thabor », a été pour eux un moment d’émerveillement et d’un grand mystère : ils n’ont rien compris, …et nous, nous en reparlerons plus tard …Après la mort et la résurrection du Christ, le jour de la Pentecôte !
On tâchera de comprendre…ensemble, …un peu !!!

Ils n’ont rien compris…, mais ils ont, nous dit Luc, été envahis par tellement de joie, tellement de bonheur, enveloppés dans la lumière miraculeuse de leur ami Jésus, dans le calme et la paix de ce petit matin lumineux au sommet de ce mont « Thabor » Tellement heureux que Pierre veut prolonger cet instant… l’éterniser : « Maître, il est heureux que nous soyons ici ; dressons trois tentes… »

Et bien, nous, aujourd’hui, tels que nous sommes, qu’est-ce que cette page d’Évangile nous apporte ? En quoi nous concerne-t-elle ?
Pierre Jacques et Jean n’ont rien demandé et les voila, tout à coup, envahis de bonheur !!
Nous aussi, ne nous arrive-t-il pas de vivre des moments de belle joie ? de petits bonheurs ? ou même de grandes lumières ?
Nous aussi, n’avons-nous pas, par moments, nos petits « Thabor » ? une belle impression d’être bien comme on est, là où l’on est ?

Alors, saurions-nous y voir un signe … le doigt de Dieu, peut-être, qui frappe à notre porte ;
Dieu qui nous fait entrevoir, un instant, un court instant à saisir, pour prolonger la « rencontre »… si nous prenons le temps, … un tout petit peu de temps pour « être » dans cet instant…
avec Dieu peut-être !
Dieu-Père, fils, et Esprit, Dieu Yahvé, Dieu Allah.
Dieu en tout et pour tous. Dieu Lumière, lumière de tous les hommes, tous créés à Son image.
Dieu lumière dans notre quête indicible, secrète de notre éternité.

Jean Pierre Duthoit
Diacre

> Premier Dimanche de Carême 2013

Nous avons évoqué la semaine dernière ce qu’est le Carême,
Et comment les baptisés, les chrétiens, sont invités à faire halte.
Mais pour chacun d’entre nous au PO,
un petit temps de « retour sur soi » n’a jamais fait de mal !!
Chacun peut prendre le temps de se poser cette question :
« Où en suis-je dans ma vie, est-ce que les autres comptent pour moi ?»

Cette semaine, la première du Carême, c’est Luc, un médecin, ami de Paul,
Qui nous parle des tout débuts de la vie publique de Jésus.
Il avait 30 ans, lorsqu’il a mis fin à son métier de charpentier
Pour vivre dans le monde, parlant, enseignant, guérissant, et faisant des miracles.
Il a commencé par se faire baptiser par Jean.
Puis est allé 40 jours au désert,… comme nous, 40 jours de carême ;
Et voilà ce que dit Luc :

Évangile selon Saint Luc, 4, 1-13 
Le jeûne et la tentation de Jésus
Après son baptême, Jésus, rempli de l'Esprit Saint, quitta les bords du Jourdain ;
il fut conduit par l'Esprit à travers le désert
où, pendant quarante jours, il fut mis à l’épreuve par le démon
Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, quand ce temps fut écoulé, il eut faim.
Le démon lui dit alors :
« Si tu es le Fils de Dieu, ordonne à cette pierre de devenir du pain. »

Jésus répondit :
« Il est écrit : Ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre. » 

Le démon l’emmena alors plus haut,
et lui fit voir d’un seul regard tous les royaumes de la terre. Il lui dit :

« Je te donnerai tout ce pouvoir, et la gloire de ces royaumes,
car cela m’appartient et je le donne à qui je veux.
Toi donc, si tu te prosternes devant moi, tu auras tout cela. »

Jésus lui répondit :
« Il est écrit : Tu te prosterneras devant le Seigneur ton Dieu,
et c’est lui seul que tu adoreras. »
Puis le démon le conduisit à Jérusalem, il le plaça au sommet du Temple et lui dit :
« Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit :
« Il donnera pour toi à ses anges l’ordre de te garder ;
et encore Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » 

Jésus répondit :
« Il est dit : Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. »
Ayant ainsi épuisé toutes les formes de tentations,
le démon s’éloigna de Jésus jusqu’au moment fixé.

Voilà :
le Christ, au désert, dans sa dimension humaine,
est confronté à nos faiblesses : le pouvoir, l’orgueil, l’égoïsme.
Chacun de nous, nous connaissons bien ces sentiments ;
Nous vivons, peut-être, un peu au dessus de notre petit monde quotidien
Alors, regardons en nous, pendant quelques instants de silence intérieur :
« Est-ce que je me sens, me crois, mieux que les autres ?
« Suis-je attentif à l’autre, à la main tendue que je ne prends pas ?
« Est-ce que l’autorité que je peux avoir, je la mets au service des autres ?
« ou bien, ai-je envie de mettre les autres à mon service ?


Jean-Pierre Duthoit
Diacre

> AU FAIT !! .... LE CAREME ! ... C'EST QUOI ?

Carême, c’est le même mot que quarante, quarantaine.
Le Carême, c’est un chemin, un chemin de quarante jours
une lumière qui va nous conduire vers la belle fête de Pâques
cette grande fête de la résurrection de Jésus, Dieu fait homme,
annoncée par les prophètes, pendant deux mille ans au peule juif

Une grande fête, ça se prépare, comme tous les grands évènements,
Les concerts, les matchs, les représentations de théâtre,
Et bien d’autres moments, d’autres évènements de la vie de chacun d’entre nous.
Eh bien le Carême ce n’est rien d’autre que cela, mais c’est tout cela.
C’est une reprise de soi. C’est un entraînement
Une reprise de soi, c’est s’arrêter …oui s’arrêter, un instant…
de courir derrière tous les tous le ballons, les s.m.s de nos petits mondes…
Oui, s’arrêter… se regarder, …pas regarder notre bonne mine,
Mais regarder la mine de notre cœur !

« Aujourd’hui, où en suis-je, de ma vie ? dans ma vie ?
« dans notre monde, très riche de belles valeurs spirituelles,
« très riche aussi de belles fausses pistes, si faciles … apparemment !
« Suis-je aujourd’hui, droit dans mes bottes, droit dans ma vie,
« face à moi, face aux copains, aux autres, aux petits … la main tendue ?

Pour les baptisés, les chrétiens,
le Carême, c’est ce temps de préparation de notre cœur,
ce temps de prendre le temps du silence, du cœur à Cœur avec Dieu
Ce temps de montée spirituelle,
pour accueillir, dans quarante jours le Christ mort et ressuscité.
Dans quarante jours …C’est Pâques !!

Jean-Pierre Duthoit,
Diacre.

> Football : facteur d'éducation ? facteur d'intégration sociale ?

Le Collège des Bernardins organise une matinée de réflexion sur ce sujet "oh combien d'actualité" !

Voilà une belle occasion, pour nous, de profiter d’un éclairage qui nous permettra d’élargir nos réflexions et échanges sur les dimensions éducatives et spirituelles dans nos responsabilités d’éducateurs.

Jean Pierre, Laurence, des membres du bureau football et plusieurs entraîneurs représenteront le PO dans les échanges et débats.

Nous ne manquerons pas de vous informer des grandes lignes de ce colloque.

cliquez ici pour le programme du colloque

> L’ENFANT, LES BERGERS… ET LES ROIS.

Épiphanie !! les rois, les trois rois mages, nous reviennent,
avec la traditionnelle galette qui porte leur nom
ronde, , brillantes, comme le soleil qui nous revient ;
comme la Lumière qui nous donne vie.
Cette année, nous pourrons partager, ensemble, musique et galette, au P.O.,
à l’invitation de « L’Heure Musicale » après un concert,
ce samedi, 12 janvier 2013, rue d’Assas à 17 heures.

Mais, Épiphanie, c’est quoi ??
C’est un mot très ancien, et qui signifie « manifestation … apparition »
Épiphanie … c’est le nom de grandes fêtes, en Grèce, dans l’empire romain,
qui annonçaient le rallongement des jours, la renaissance de la lumière,
le retour du soleil en ce tout début d’année.
Très vite, et pendant longtemps, les chrétiens ont retenu cette date,
Fêtes du renouveau, de la réapparition de la lumière
pour célébrer La fête de la naissance de Jésus,
la Lumière venue éclairer le monde
attendue "depuis plus de quatre mille ans".

Aujourd’hui, chacun selon nos coutumes, nous avons fêté les enfants,
nos enfants, que nous ouvrons à la lumière du monde,
nous avons célébré l’Enfant Dieu
attendu "depuis plus de quatre mille ans …"

Noël !… : c’est la grande fête, d’une toute simple naissance,
cachée dans l’intimité d’une étable avec ses occupants de tous les jours
… un bœuf, et un âne, peut-être aussi !
et puis des bergers, et leurs troupeaux, la nuit, venus en voisins…
Prévenus par qui ? … La Lumière du monde, sans doute !!
Noël !… : c’est la grande fête, d’un papa et d’une toute jeune maman
dans la joie, la confiance et l’amour.

Épiphanie !... c’est, toujours et encore, la fête la manifestation de la Lumière,
de la manifestation de Dieu aux hommes,
de sa révélation et de sa présentation au Monde !
La Lumière a lui dans les ténèbres jusqu’aux extrémités du monde.
Les ténèbres ne l’ont pas arrêtée et le monde a reçu la Lumière.
Alors, mages et rois, des bouts du monde,
Melchior, Gaspard, et Balthazar
ont suivi la Lumière et nous dit-on, sont arrivés ensemble
au lieu marqué par l’Étoile, au lieu de l’Enfant Dieu,
avec des cadeaux plein les bras :

Une belle histoire pour tous, un comte pour chacun, selon ses rêves
Un grand message pour les Chrétiens !
C'est le sens profond de la fête de l'Épiphanie qui,
avec l'évocation des mages venus d'Orient,
annonce la dimension universelle du message de l’Évangile.

Alors bonnes et belles fêtes à chacun, au P.O. dans l’unité de ses diversités.

Jean-Pierre Duthoit,
Diacre
6 janvier 2013

> L’AVENT, POUR ACCUEILLIR NOËL ! POUR ACCUEILLIR DIEU FAIT HOMME

Eh oui ! Noël approche !
Noël est là, déjà, tout proche avec ou sans la neige
Et les vacances qui commencent.
Noël ! Naissance de Dieu, Dieu-fait-Homme, Verbe, Parole de Dieu.
Venu nous dire combien Dieu-Père mous aime,
Chacun de nous, personnellement.

Est-ce que nous avons pris le temps de vivre, le temps de cette Attente ?
Le temps de l’Avent, de l’Attente l’Enfant-Dieu. !
En fait, est-ce qu’au fil de nos jours,
Nous attendons quelque chose, ou encore Quelqu’un ?
Qu’est-ce que nous attendons de la vie,
de notre vie, qui va son petit bonhomme de chemin,
entre le trimestre qui se termine, les vacances qui commencent ?
Nous attendons le ski peut-être, et les gâteries de Noël plus sûrement !

Quelles que soient nos habitudes ou nos traditions,
fêter Noël, c’est aussi une fête de famille !
autant qu’on le peut, dans la paix et la sérénité familiale.

Nos frères de religion juive ne célèbrent pas la naissance de Jésus ;
Ils viennent de fêter « Hanoukka », la fête des lumières,
Ils ont allumé le grand chandelier à huit branches
…et offert des gâteries aux petits.
Nos frères musulmans n’ont pas de liens non plus avec ce grand évènement.
Ils respectent et partagent la joie de ceux qui fêtent Noël

Il y a deux mille ans, Noël, ça a été la fête dans une toute petite famille.
Un papa charpentier et une maman toute jeune qui attendaient.
Joseph et Marie, ensemble, étaient dans l’attente de l’Enfant-Dieu,
ensemble dans l’intimité du Père qui leur confiait le Fils.
Ce fils, sauveur du monde, annoncé depuis deux mille ans,
Issu du peuple juif, de la tribu de David.
Et Joseph est bien de la descendance de David.

Alors que cette belle fête avec nos parents, nos amis,
soit aussi, dans nos cœurs, la fête de nos tout proches,
ceux que l’on croise, assis, sous les porches des églises, dans le froid
ceux que l’on croise sur les trottoirs dans le noir,
ceux que l’on croise dans le métro, le r.e.r., sur les bancs des gares.
Ils attendent, … le temps qui passe…
Ils attendent bien plus peut-être,
bien plus qu’une petite pièce, un regard, un sourire peut être.
Et nous, … regardons-nous bien, un instant.
Ne sommes-nous pas tellement pleins de nous-mêmes
que l’autre et ses malheurs,
que le monde et ses misères,
On ne connaît pas ! on ne veut pas savoir ! on ne veut pas voir ?



Ne sommes-nous pas de ceux qui marchent de travers
Au gré des vents du monde
« Parce que tout le monde fait ça, vit comme ça, pense comme ça ! » ?
parce que c’est difficile de marcher droit
sur tous ces chemins tordus, qui nous attirent ?

Aujourd’hui ouvrons nos yeux, nos oreilles !
Ouvrons notre cœur aux autres, proches ou lointains,
Aujourd’hui sommes-nous capables d’un geste envers l’autre,
Le démuni qui attend,
Un geste à l’encontre, à l’envers du monde :

« Apporter un petit cadeau à un clochard…
« Avec un sourire !!!! »

Alors, à travers ce geste, la lumière du bonheur annoncée par l’Enfant Dieu,
nous illuminera jour après jour …. Jusqu’à l’éternité !

Bonnes vacances !!
Bonne et belles fêtes de Noël à tous !!

Jean-Pierre Duthoit
Diacre.

> PETIT CONTE DE NOËL POUR ÉCOUTER LES SANTONS

Mon ami, Jean-Michel, actuellement Évêque de Gap,
et qui est du pays des santons,
avait écrit un conte de Noël pour les petits,
à l’époque où il était directeur du Petit Collège de Bossuet.
Jean-Michel m’en a fait cadeau pour le PO,
Pour tous ceux qui y sont encore des enfants.
Merci, Jean-Michel !

Jean-Pierre Duthoit, Président et Diacre

cliquez ici pour lire la prière...

> Bonne rentrée et à très vite !

Chers Amis du PO,

Heureux !
Oui, heureux, ce mercredi !
Le PO est en route pour une belle année ;
Les musiciens, les acteurs, Chatenay et les footeux,
Oui, j'espérais bien être là, ces deux derniers mercredis, en particulier
… Et c'est raté !

En attendant quelque jour meilleur,
un grand bonjour à tous les musiciens en herbe
à tous les acteurs en devenir,
à tous les footeux aux pieds agiles
avec lesquels nous nous croisons régulièrement.
un grand bonjour aussi aux parents, grands-parents et accompagnateurs,
familiers des mercredis, et autres jours, pour la bonne marche du PO.

Grand bonjour, en particulier, aux jeunes et à leurs familles,
qui arrivent au PO cette année.
Bien sûr, nous prendrons le temps de faire connaissance,
d'évoquer les racines de notre PO,
et tout ce qui nous rassemble :
en particulier cette richesse dans nos diversités ;
diversités de cultures, de religions ou de quêtes de l'Homme.

Sans doute le savez-vous,
Le Cardinal Lustiger m'a ordonné diacre voilà 12 ans.
A ce titre, il m'a confié comme mission diaconale,
-renouvelable tous les trois ans-,
la vie spirituelle du PO,
oeuvre plus que centenaire de la Paroisse, et des Sulpiciens.

Je ne suis pas un enfant du PO,
Je m'y passionne depuis 30 ans ;
notre fils était poussin !

J'ai accepté, depuis deux ans, d'en assumer la présidence,
-renouvelable annuellement-,
oui, heureux !…
J'y découvre de grandes richesses humaines et spirituelles,
au fil des contacts avec chacun.

Ce mail de rentrée me donne aussi l'occasion de vous préciser que, comme tous les ans, notre Paroisse célèbre une belle grande messe solennelle en début d’année scolaire.
Comme tous les ans, nous proposons à ceux qui le souhaitent de se retrouver dimanche prochain 7 octobre, à la messe de 10 h 30 à Saint-Sulpice, dans la grande nef de l’église. La Messe sera animée en partie par l'Heure Musicale du PO. Rendez-vous habituel au « Pilier du PO », en montant dans la nef sur le côté droit.
Cette célébration que nous partageons avec la paroisse est le signe de notre lien et de notre attachement à « Saint-Sulpice » qui nous accompagne depuis quelque cent vingt ans, à Monsieur de Pitray, notre fondateur, et à Monsieur Olier, fondateur des Sulpiciens, dont nous portons les noms.

Au cours de cette année, aussi, nous nous efforcerons, dans notre vie commune, de partager explicitement ces richesses que porte chacun, dans sa culture, dans sa foi, dans son humanisme.
Le PO est le lieu de « vivre ensemble » dans l’amour que Dieu porte à chacun comme il est.

A très bientôt, je ne suis pas certain d'être à Paris le 7 octobre mais j'espère être parmi vous pour la fête de rentrée du PO, le 14 octobre prochain, dont Laurence et les administrateurs vous parleront prochainement.

Jean Pierre Duthoit
Diacre et Président JSCPO

> Ils étaient trois petits enfants....

Ils étaient trois petits enfants qui arrivaient à leur école…
à l’école pour apprendre, pour devenir des hommes,
pour vivre de leur métier, faire vivre leur famille,
pour apporter aux autres ce qu’ils ont reçu :
l’amour de leurs parents, de leurs maîtres, de leurs copains.
Ils étaient trois petits enfants…
trois fleurs, entrain d’éclore à la lumière de la vie,
trois fleurs, et un papa, fauchés par l’aveuglement du monde.
Accueillis dans la lumière de Dieu.
Ils étaient trois petits enfants qui eux aussi jouaient au foot,
s’essayaient à la musique, balbutiaient au théâtre.

Ils étaient quatre petits enfants, devenus grands
Qui avaient choisi un métier,
le métier de défenseurs de la paix.
Quatre grands soldats qui savaient risquer leur vie
Pour nous permettre de vivre la nôtre
Quatre grands soldats ….
fauchés par l’aveuglement du monde.
Accueillis dans la lumière de Dieu.

Il a été, lui aussi, un petit enfant….
Peut-être, n’a-t-il pas rencontré l’amour…
Sans doute, aveuglé par les violences du monde,
Est-il devenu aujourd’hui : La Violence Aveugle du monde ?

Tous ensemble, et chacun selon nos religions, nos cultures,
Prions Dieu,
Méditons sur l’Homme
Pour qu’au PO nous soyons un lieu de paix
Pour que chacun apporte la paix autour de lui.


Jean-Pierre, Président et Diacre

> Messe de la Fête du PO le 5 février 2012

Messe célébrée par Bernard Morris, prêtre péolien.

Prière Universelle :

Seigneur, nous te remercions de nous avoir donné le PO.
Nous y sommes chez nous ;
Nous sommes heureux d’avoir vécu ensemble cette chasse au trésor.
Ce matin a été un temps de rencontre et de partage
avec d’autres jeunes, d’autres amis, d’autres parents.
Aide-nous à garder, tous ensemble, cette âme du PO qui fait notre richesse.

Seigneur, nous te remercions de nous avoir donné le PO.
Nous y sommes chez nous,
Quelles que soient notre culture, nos croyances notre foi en Dieu unique,
comme chrétiens, israélites, musulmans,
Quelle que soit notre quête de Dieu
Quelle que soit notre confiance en l’Homme et ses valeurs

Seigneur, nous te remercions de nous avoir donné le PO.
Nous y sommes chez nous,
Et nous savons qu’à travers le foot, la musique, le théâtre, le Bourdiou
nous sommes ici, ensemble, pour apprendre à vivre comme des hommes et des femmes debout ;
Pour apprendre à vivre l’amitié, la paix, le pardon, l’attention à l’autre.
Pour nous, chrétiens, apprendre à vivre la Bonne Nouvelle de l’Évangile

Seigneur, nous te remercions de nous avoir donné le PO.
Nous y sommes chez nous,
Nous te prions pour les parents et éducateurs.
Afin que par l'écoute et dans le respect mutuel, ils aident chaque enfant à devenir des adultes responsables et fidèles à leurs engagements.

> Dimanche 5 février 2012 à 15h30

Pour clôturer la fête du PO le dimanche 5 février prochain, le Père Bernard Morris, ancien et fidèle du PO, nous fait l'immense plaisir de venir célébrer une messe à 15h30.
Notez bien la célébration sur votre agenda !

> FETE DE SAINT SULPICE A SAINT SULPICE

Vous trouverez en cliquant ici tous les renseignements sur la fête patronale de notre paroisse dimanche 15 janvier prochain.

> AVENT, POUR ACCUEILLIR NOEL !

Eh oui ! Noël approche !
Noël est là, déjà, avec la neige un peu partout,
Les vacances qui commencent.
Est-ce que nous avons pris le temps de vivre le temps de l’attente ?
Le temps de l’avent, de l’attente l’Enfant-Dieu. !
En fait, est-ce qu’au fil de nos jours,
Nous attendons quelque chose, ou encore quelqu’un ?
Qu’est-ce que nous attendons de la vie,
de notre vie, qui va son petit bonhomme de chemin
Entre le trimestre qui se termine, les vacances qui commencent ?
Le ski peut-être, et les gâteries de Noël plus sûrement !

suite du texte en cliquant ici....

> AVENT !… EN AVANT, ENSEMBLE, VERS NOËL !

Avent, ça veut dire : « en attendant »… En attendant Noël !
Attendre : c'est dans la joie ! l'ami qui vient, le frère, le Père.
L’Avent, c’est le début de l’année chrétienne,
quatre semaines avant la naissance de l’Enfant Dieu.
Alors bonne année à tous et à chacun …. !
Bonne année à tous ceux qui vivent, dans l'Attente, ce temps d’Avent.
Pour chacun de nous, ce temps d’avant Noël, c’est le temps de l’enfant,
de l’enfant que nous sommes, à chaque âge, et que Noël réveille en nous.
C’est le temps des enfants que nous avons dans la joie de nos cœurs.
C’est le temps des parents à qui les enfants apportent leur joie.

suite du texte en cliquant ici

> Continuons à cheminer ensemble, en avant vers l'Avent

Jean... le Baptiste

« Il y eut un homme envoyé par Dieu et son nom était Jean,
et Jean n’était pas la lumière,
il est venu rendre témoignage de la lumière »

Continuons à cheminer ensemble,
en avant vers l’Avent.

suite du texte ici...

> Début de l'Avent pour le PO à Saint Sulpice

Plus de 40 enfants et leurs familles étaient réunis dimanche 27 novembre dernier, autour de Jean Pierre Duthoit et des prêtres de Saint Sulpice pour célébrer, ensemble, l'entrée en Avent et le démarrage de l'année liturgique.

La chorale de l'Heure Musicale, sous la direction de Prune, a offert un bien joli moment de partage et de prière en chantant le canon "Dona nobis Pacem". Les enfants et l'assemblée ont également pu entendre la voix de leur professeur, Jeanne, lors du psaume.

Retrouvez les photos dans l'onglet Vie Spirituelle de la Photothèque.

> En avant le PO pour l'Avent à Saint Sulpice !

Dimanche 27 novembre prochain, les jeunes (et moins jeunes) du PO sont invités, avec leurs familles, à se joindre à tous les jeunes de la paroisse Saint Sulpice pour célébrer, ensemble, le 1er dimanche de l'Avent. Les chanteurs de l'Heure Musicale préparent déjà un canon " Dona nobis Pacem" pour participer aux chants de cette célébration festive. Jeanne chantera le psaume, Jean-Pierre sera en charge de l'homélie.
Nous vous attendons tous très nombreux !
Point de ralliement pour cette messe de 10h30 à Saint Sulpice : « le pilier du PO », bas côté de droite avant le transept.

> Messe de rentrée à Saint Sulpice ce dimanche 2 octobre

Saint Sulpice fête sa rentrée...
Saint Sulpice qui est notre paroisse et bien davantage.

Prenons le temps de nous retrouver ce dimanche au pied du "pilier du PO".
Au cours de cette grande célébration paroissiale, l'Heure Musicale du PO mettra son coeur et ses talents au service de la liturgie.

Jeanne chantera le Psaume et Veronika jouera de l'Alto à l'Offertoire.

> Un merveilleux moment de partage à Saint Sulpice, dimanche 16 janvier dernier !

Nous n'étions pas loin de 150 personnes à assister, tous ensemble, à la messe patronale de la paroisse Saint-Sulpice à l’occasion de l’achèvement des travaux de restauration de la tour nord de l’église, dimanche 16 janvier 2011.

Merci à tous d'avoir répondu présent comme autant de témoignages vivants de l’attachement de notre association à son fondateur Gaston de Pitray, Sulpicien, par qui nous existons depuis 116 ans.

Un immense merci aux élèves de l'Heure Musicale de nous avoir offert un intense moment d'émotion en chantant "Gaudemus Hodie, Réjouissons-nous aujourd'hui " pour l'Action de Grâce après la Communion,

Merci aussi, bien sûr, à Jeanne et Prune d'avoir mis leur très grand talent au service de notre prière :
* pendant la messe avec le psaume "Allez dire à tous les hommes, le royaume est parmi vous" et une cantate de Bach " Aria Mein Gläubig Herz"
* pendant le concert de l'après-midi avec Laudamus Te, extrait du Gloria de Vivaldi puis l'Ave Maria de Caccini.

Nous attendons vos photos !

> Dimanche prochain, 10H15 à Saint Sulpice

Nous comptons sur la présence du plus grand nombre de péoliens à la messe de dimanche 16 janvier organisée par la paroisse en la fête patronale de Saint Sulpice, à l’occasion de la fin des travaux de la tour nord.

Cette messe constitue un temps fort pour la paroisse à laquelle nos racines nous rattachent. Tous les élèves de l’Heure Musicale du PO ont l’honneur d’être conviés à chanter pendant cette célébration.
Et nous pensons sincèrement que les membres du PO se doivent d’assister massivement à cette messe, tous ensemble comme autant de témoignages vivants de l’attachement de notre association à son fondateur Gaston de Pitray, Sulpicien, par qui nous existons depuis 116 ans.
A dimanche !
Jean Pierre et Laurence

> JOYEUX NOEL !

Découvrez les messages de Jean Pierre Duthoit, diacre du PO en cliquant ici.

> NOËL ! IL EST NÉ ! L’ENFANT-DIEU !

Noël ! la fête ! la famille, réunie dans la joie !
Avec, bien sûr, un petit nuage dans le cœur pour les manquants.
Mais Noël c’est la fête, avec les traditions de la famille,
de la terre, souvent lointaine, des ancêtres.
Noël, fête des enfants, ou des grands, soudains enfants pour une belle nuit.
Noël, c’est au fond du cœur de chacun, La Fête de la venue au monde de l’Enfant ;
de l’Enfant, annoncé par les prophètes depuis Abraham,
de l’Enfant, Fils de Dieu, et Dieu lui-même, fait Homme.

cliquez ici pour lire la suite...

> ET L'AVENT EN CHEMIN...

Trois semaines, à peine, avant la naissance de l’Enfant Dieu !
Enfant Dieu Sauveur
Cette semaine, Matthieu, dans son Évangile, nous parle
de l’Annonceur de Jésus, fils de Dieu Père,
de Jésus, Dieu et homme, envoyé par son Père,
Pour dire à chacun
Que Dieu connaît chacun et aime chacun.
L’annonceur de Jésus c’est Jean,
Jean le Baptiste, cousin de Jésus.
Jean crie à travers le désert
Que l’enfant Christ, fils de Dieu, arrive.
Il crie dans le désert cette belle nouvelle :
« Un sauveur nous est né,
« Un sauveur nous est donné ! »
Peut-être crie-t-il, encore aujourd’hui, dans le désert,
dans le désert de notre vie,
Notre vie souvent rude,
Sur laquelle nous nous replions,
Dans laquelle nous nous enfermons, à l’abri des réalités,
à l’abri des autres, du monde…. Croyons-nous !
Et Jean-Baptiste nous crie toujours :
« Ouvrez vos cœurs, ouvrez vos yeux, vos oreilles !
« Un sauveur nous est né !
« C’est lui que j’annonce !
« Dans l’Esprit, Il vous guérira de vos égoïsmes
« Il ouvrira votre amour refermé sur vous-même,
« Il vous ouvrira aux autres, au Monde !
Au monde de la lumière et de l’amour
Convertissons-nous, ensemble, à la lumière du PO :
Lumière de la coopération entre nous,
et non de la compétition personnelle.
Lumière de la cohésion, de l’assimilation,
Et non de l’élimination.
Enfin que nos différences de culture, de religion, de vision de l’Homme
nous incitent à accueillir la vérité des autres.
Partageons simplement, sereinement
les richesses de nos spiritualités communes :
paix, pardon , justice, attention à l’autre.
En un mot aimons-nous les uns les autres !
……Et commençons, peut-être, par nous aimer nous-mêmes !


Jean-Pierre, Diacre.

> FOOT, MUSIQUE, VACANCES ET... HAÏTI !!!

Heureux ballon rond sur les pelouses de Châtenay !
Tout aussi joyeuse boîte de soda poussée sur le bitume du Port dont les Princes sont des enfants !

Tendres et besogneux violons de la rue d’Assas qui déchiffrent à la pointe de l’archet !
Tout aussi joyeux rythmes et cadences alertes de ces petits pieds nus et de ces mains déjà rudes,
qui tapent en choeur sur tout ce qui résonne !

cliquez ici pour continuer...

> Messe de rentrée du PO : le 29 novembre prochain

Comme chaque année, nous avons le plaisir de convier tous ceux qui le souhaitent à la messe de rentrée du PO le dimanche 29 novembre 2009.

Renseignements pratiques en cliquant ici !

> "Notre" Diacre fête ses 10 ans !

Jean-Pierre Duthoit, notre diacre du PO, a fêté, dimanche 11 octobre, les 10 ans de son ordination. C'est une belle étape dans sa vie personnelle comme dans celle de notre association.

Bon anniversaire Jean Pierre et merci pour tout le temps et l'énergie que tu consacres au PO !

Retrouvez, en cliquant ici, le texte de son homélie lors de la messe paroissiale du 11 octobre à Saint Sulpice.

> Une nouvelle rencontre le 10 juin à 20h30 au PO.

Chers Amis du PO,
Vous trouverez plus bas un document de réflexion suite à la première réunion "Vie Spirituelle" au PO qui a eu lieu le 6 mai dernier.
Notre deuxième rencontre se tiendra le mercredi 10 juin à 20H30 au PO (juste après le spectacle de l'Heure Musicale au Kiosque du Luxembourg et le pot de l'amitié qui suivra au PO).
N'hésitez pas à nous rejoindre !

Amicalement
Jean Pierre DUTHOIT
Diacre Permanent
Vice Président JSCPO

> N'oubliez pas mercredi 6 mai à 20H30 rue d'Assas

Première soirée de réflexion sur la vie pastorale au PO...
Venez nombreux !

> Pourquoi ne pas réserver votre soirée du 6 mai prochain et participer à une réflexion sur la vie spirituelle au PO ?

Notre P.O. partage, depuis ses premières racines, les mêmes références, essentielles ; nous les partageons, au fil de nos jours, dans la richesse de nos différences.
Aujourd’hui, il nous appartient de donner souffle à cette dimension, porteuse, au P.O., de notre vie.

> Messe des Rameaux avec le PO, dimanche 5 avril

Quelques familles péoliennes se sont réunies à Saint Sulpice pour célébrer ensemble la messe des Rameaux.

Bonne semaine Sainte à Tous !

> Retrouvez toutes les photos de la messe du 11 janvier dernier

cliquez dans la photothèque en haut à droite !

> MESSE du PO Dimanche 11 janvier à 10H45

Nous vous attendons nombreux, petits et grands, dans la Chapelle du PO, rue d'Assas, pour célébrer ensemble l'Eucharistie en ce début d'année 2009.

> DIEU, CREATEUR DU SPORT.....

Prenons quelques instants pour découvrir cette prière écrite au moment de la coupe du monde de football par Jean- Yves Saunier, prêtre du diocèse de Nantes. Il est un amoureux du ballon rond, un ballon qui, sous le regard de Dieu, peut devenir signe de communion et de fraternité.

> PRIERE POUR TOUS LES SPORTIFS

Seigneur, je te prie pour nous, tous les sportifs.

Je te demande la force pour aller jusqu'au bout de nous-mêmes et si possible un peu plus loin sans peur et sans artifices,
la force de nous faire violence pour être loyal en toutes circonstances,
la force de jouer non pour briller tout seul mais solidaire d'une équipe.

Donne-nous d'être dans la vie comme sur le terrain :
d'être fidèles en amitié, forts pour servir, passionnés du meilleur.

Assez humbles pour savoir ce que nous valons et ce que nous devons aux autres, aux entraîneurs, à Toi qui nous donne le physique et le moral.

Donne-nous encore le goût de Te choisir comme arbitre de nos choix, énergie de nos vies, entraîneur vers le Père.

Ne nous permets pas d'oublier que la vraie compétition c'est la course de notre vie.

Tu en es le prix éternel.

> Monsieur OLIER : QUATRE CENTS ANS

Retour sur la vie de Jean Jacques Olier dont nous avons fêté les 400 ans le 8 juin 2008

> Message de Catherine FAGES suite à la disparition d'Alain

"Merci d'adresser à toute la famille du PO mes remerciements sincères....pour leur fidèle amitié et tous les gestes d'amour que nous avons reçus pour Alain. Très sincèrement.
Catherine"

> Une vingtaine de familles du PO se sont réunies à la messe paroissiale de Saint Sulpice

Dimanche 16 novembre, comme chaque année, le PO a participé à la messe paroissiale de Saint Sulpice à 10h30.
Il s’agissait tant de témoigner de notre attachement à la paroisse que de nous retrouver ensemble pour célébrer l’Eucharistie.

Prochain rendez-vous spirituel à partager ensemble, lors de la Messe du 11 janvier 2009, proposée le jour de la fête du PO.

Nous espérons vous compter nombreux, petits et grands...

> Le Repas Pascal

En route vers Pâques, pendant cette semaine Sainte, prenons le temps quelques instants de revenir sur le Repas Pascal.......

> Dimanche 16 mars : la Fête des Rameaux

Le temps de l’Avent va s’achever.
Bientôt Pâques la fête, en famille souvent, pour chacun d’entre nous.
Mais bientôt la mort de Jésus pour chacun d’entre nous, aussi.

Et la résurrection !

C’est une belle occasion pour partager , pour vivre ensemble ces évènements terribles et magnifiques, chacun dans l’intimité de notre cœur.

> SOIF ! DE QUOI ?

Troisième semaine de Carême

> Deuxième semaine de CAREME

La semaine dernière : pourquoi LE DÉSERT ?
Cette semaine, TRANSFIGURER : COMMENT ?

> Ensemble au coeur de notre première semaine de carême !

Voilà !
Nous sommes ensemble au cœur de notre première semaine de carême qui nous conduit vers Pâques, la fête de la résurrection du Christ Jésus de Nazareth, Dieu fait homme, Parole de Dieu.

> MESSE DES FAMILLES le 13 janvier dernier

Une vingtaine d'enfants du PO, accompagnés de leur famille, s'étaient donné rendez-vous dans l'Eglise Saint Sulpice pour célébrer ensemble la messe avant la traditionnelle fête des familles rue D'Assas.

 
Le PO © 2007 - 2017   |   Crédits   |   Accueil   |   Contact